Philippe Pouletty, co-fondateur de Truffle Capital

Pour pouvoir encourager les jeunes pousses novatrices au niveau mondial, Philippe Pouletty (Page Philippe Pouletty, labourseetlavie.com) a entre autres travaillé avec le gérant de Microsoft de 2005 à 2010. Ces nombreux soutiens indiquent ses projets au profit de la recherche scientifique et de l’inventivité. L'administrateur de Truffle Capital est vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. Le businessman a la possibilité de promouvoir nettement plus les startups visionnaires grâce à son poste au sein de l’association des hommes d'affaires se focalisant sur la biotechnologie en Europe. Ancien interne des hôpitaux, Philippe Pouletty assiste à différentes manifestations donnant la possibilité de stimuler le domaine de la recherche et du business. Le chercheur est par ailleurs élu président d’honneur de France Biotech à partir de 2009.

Débuts en tant qu’investisseur

Courant 1995, Philippe Pouletty a aidé à édifier DrugAbuse Sciences Inc. tout au long de son passage avantageux au cœur de la Silicon Valley. La société s'efforce de mettre au point de nouvelles solutions donnant la possibilité de surmonter la dépendance aux drogues et à l'alcool. Listée au Nasdaq depuis 1993, SangSat Inc. a été mise sur pied par le chercheur grâce à divers brevets personnels. Cette enseigne mise sur pied en 1988 se focalise sur la greffe d’organes. Le chercheur a formé la compagnie spécialiste de la biotechnologie RedCell Inc. en se servant de brevets inscrits à titre individuel. Renommée Conjuchem Inc., elle est introduite en bourse au Canada courant 2000. Philippe Pouletty a notamment créé Clonatec au commencement de sa carrière de chercheur. L'enseigne se spécialise en biotechnologie et se présente comme une précurseure de cette branche en France.

La majeure partie des projets accompagnés par Truffle Capital se trouve être fondée par l'homme d'affaires et son staff. Le fonds d’investissement se focalise sur la biotechnologie et développe principalement des spins off de centres d'étude universitaires connus à l'échelle mondiale. Au sein de l’univers de la recherche, Philippe Pouletty se révèle essentiellement réputé en tant que cofondateur et D.G de Truffle Capital SAS. Cette entreprise de gestion de ressources de venture capital a été fondée en 2001. Dans le but de parfaire la dynamique de la compagnie, Philippe Pouletty constitue le staff de managers ainsi que le conseil d’administration. L'ancien interne se révèle également impliqué au niveau du département R&D ainsi que de la gérance de la propriété intellectuelle.

Les différents accomplissements du chercheur depuis son introduction dans son secteur de prédilection

Spécialiste de la biologie moléculaire, Philippe Pouletty a entre autres créé une technologie innovante d’amplification de gènes. L'ancien interne a par ailleurs entamé son parcours dans le secteur de la recherche au département Medical Microbiology de Stanford. Le chercheur se présente comme un spécialiste en immunologie et bénéficie d’une renommée considérable à Stanford. En plus de ses initiatives au sein de cet établissement, le chercheur détient environ 30 brevets à titre personnel à l'échelle mondiale. Pour simplifier l'investissement dans l'univers de la recherche et promouvoir les améliorations technologiques, le futur gérant de Truffle Capital a initié dès 1999 une multitude de changements impliquant l’optimisation du régime fiscal et la mise en place du statut de JEI (jeune entreprise innovante). Via les capitaux de Truffle Capital, Philippe Pouletty se trouve être le catalyseur de différents progrès dans le milieu de la recherche scientifique. La société injecte en effet des capitaux dans des recherches prometteuses menées par des experts ainsi que des passionnés.

Noté au New York Stock Exchange (NYSE), le laboratoire Altimmune se concentre sur la création d’immunoactivateurs dédiés aux substances traitant les infections ainsi qu'aux vaccins. La startup se joint au portefeuille tenu par Philippe Pouletty courant 2007 et fusionne ensuite avec Pharmathène US. Dans le but de traiter véritablement les personnes endurant des soucis d’incontinence urinaire, le chercheur ainsi que les conseillers de Truffle Capital affectent des financements aux diverses techniques performantes mises au point par la compagnie Myopowers. La société Theradiag figure dans le portefeuille de Truffle Capital dès 2003 et s'avère introduite en bourse courant 2012. Philippe Pouletty devient directeur général par intérim de cette startup experte en diagnostic de 2009 à 2010. Le fonds de placement Truffle Capital promeut les études sur les carcinomes mammaires ainsi que les tumeurs thyroïdiennes depuis 2005 à travers la startup Théraclion. La startup élabore et commercialise de nouveaux outils thérapeutiques par ultrason.

Les principaux protégés de Truffle Capital

Pour pouvoir améliorer l'élaboration de vaccins et d’immunomodulateurs, la société Abivax a entre autres absorbé les marques Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait par moment fusionner divers établissements de son fonds de capital-risque pour pouvoir accentuer le développement de ses différents programmes de recherche. Le portefeuille de Truffle Capital comporte entre autres l’enseigne Symetis instituée en 2004. L'entreprise crée et vend des valves aortiques transcatheter. Sa première cotation en bourse s'avère projetée pour 2017. Le DG de Truffle Philippe Pouletty a pris part à la mise en place des entreprises Carbios et Kardiozis en 2011. Ces entreprises se focalisent sur la mise au point de prothèses et de pièces synthétiques à usages industriels ou médicaux.

Nos articles